Luxeuil-les-Bains

      >Retour<

 

(Page en construction.)

Léon Payan, suite à la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, voit son activité se réduire  dramatiquement. il parvient à maintenir son atelier quelques années.

En 1911 il renonce non sans peine à son art et change complètement d'activité.

Il devient directeur de l'établissement thermal de Luxeuil-les-Bains.

 

La grande guerre arrive il n'est pas mobilisable vu son état de santé, et reste à la direction de l'établissement thermal durant toute la guerre.

Léon Payan écrit une chronique historique publiée dans le journal local (1914).

 A suivre...

 

1911-1912

La famille Payan pose pour les cartes postales de la station thermale:

 Léon Payan à l'étage, madame au fond à gauche, leur fille Madeleine au premier plan

      

 

Madame Payan, dans la chaise à porteurs !

 

Une autre carte postale, où la famille Payan est mise en scène.

On retrouve Mme Payan, sa fiile et ses deux fils, la soeur et la nièce de Mme .

 

la photo d'origine

 

Pierre Payan     Mme Payan     La soeur de Mme     Madeleine Payan

 

                La nièce                                                                                                               Marcel Payan

                                         

 

Pose pour une "Echappée sur le milieu du parc" ...

A gauche, Madeleine Payan, à coté sur la chaise, la grand mêre

 et devant on reconnait deux personnages présents sur la photo du pont des soupirs.

>Retour<

 

© 2019 Daniel Guyez